Découverte du territoire

Route des vins :

Vous pourrez très facilement vous rendre dans les nombreux vignobles aux alentours  pour déguster les vins locaux et faire de belles découvertes.

Sites touristiques :

Découvrez à moins d'une heure de route, les nombreux sites historiques, villages médiévaux, abbayes et forteresses, nichés dans les contreforts pyrénéens témoins de la richesse de notre région.

Château de Salses :

Un verrou entre la Catalogne et la France. Construit à la fin du XVe siècle par Francisco Ramiro Lopez, grand architecte espagnol à l'emplacement de sources fort utiles en cas de siège, l'édifice garde l'ancienne frontière. Assiégée, prise et reprise en 1503, 1639, 1640, la place est définitivement conquise par les Français en 1642. Le traité des Pyrénées de 1659 redessine les territoires : moins stratégique, la forteresse perd alors de son importance. À partir de 1691, elle est partiellement restaurée par Vauban.

Perpignan :

Elle fut la capitale du royaume de Majorque au cours du XIIIe siècle, et son centre médiéval présente une importante influence catalane. Au sud de la vieille ville, l'immense palais des Rois de Majorque, d'architecture gothique et romane, est doté de remparts offrant une vue sur la côte.

Cloître d'Elne :

Le cloître d'Elne est un monument médiéval situé dans la ville d'Elne, dans le département français des Pyrénées-Orientales en région Occitanie. Ce cloître était autrefois le lieu de résidence des chanoines de la cathédrale d'Elne.

Collioure :

Collioure recèle des richesses maritimes et architecturales incomparables. Port catalan, village de pêcheurs, patrimoine médiéval et couleurs ensoleillées de la côte méditerranéenne, vous comprendrez mieux pourquoi Matisse, Derain et Picasso ont décidé d’y planter leurs chevalets.

Eus :

Entre la vallée du Conflent et le mont Canigou, Eus offre ses façades dévalant en terrasses au chaud soleil catalan, complice d'une végétation luxuriante. Cet ancien site défensif eut à repousser les Français au XVIème siècle et l'armée Espagnole au XVIIIème siècle. Aujourd'hui, en lieu et place de l'ancienne citadelle se trouve l'imposante église Saint-Vincent au pied de laquelle dévalent les ruelles pentues pavées de galets.

Castelnou :

A une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Perpignan, Castelnou s'est calé au pied des Aspres avec, en toile de fond, le Canigou, montagne mythique des Catalans. Dominant le village, le château Vicomtal a du adapter sa forme pentagonale aux arêtes abruptes et irrégulières du roc qui l'accueille. Il fait parti des plus beaux villages de France.

Ille sur Têt : 

Notamment réputé pour le site des Orgues, un lieu unique en France. Un paysage éphémère de cheminées de fées à la beauté fragile. Il présente aux intempéries des falaises de sables et d’argiles que les pluies ont patiemment ciselées. L’érosion a travaillé comme un artiste, entaillant, incisant, sculptant la matière de balafres ou de stries pour donner à la roche cet aspect écorché, presque lunaire. Classé en 1981 dans le domaines « des monuments naturels et des sites à caractère artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque » ce site est protégé.

Valmy :

Le 20 septembre 1792 à Valmy eut lieu la bataille de Valmy qui permit la proclamation de la République le lendemain.

Valmy est également le nom d'un des premiers groupes de résistants, fondé pendant l'été 1940 par Raymond Burgard et René Iché. Valmy est connu pour son domaine. Depuis 1930, cette exploitation viticole familiale a su mêler excellence des vins et beauté du vignoble.

Châteaux Cathares :

les citadelles médiévales d'Occitanie sont nombreuses. Ayant participé ou non à la Croisade albigeoise, ces forteresses, pour la plupart en ruine, sont les témoins exceptionnels de l'histoire languedocienne.

Quéribus, Peyrepertuse, Puilaurens, Termes et Aguilar constituent les cinq fils de Carcassonne. Ces châteaux gardaient la frontière avec la couronne d’Aragon au XIIIᵉ siècle. Ces forteresses résistèrent aux différents assauts menés par l’armée aragonaise.
Partez à la rencontre des Cathares qui, au Moyen Âge, défièrent le Pape. Les châteaux où ils ont trouvé refuge lors de la croisade contre les Cathares vous feront voyager au temps des chevaliers et troubadours.

Petites balades : 

Au abord de l'hôtel se trouve une balade, assez courte, le long du port où l'on peut observer les anciennes barques catalanes rénovées.

Pour les plus courageux vous pouvez rejoindre les cabanes des pêcheurs entre Canet et Saint Cyprien où l'on peut observer les flamants roses. Pour cette promenade ci, il faut compter à peu près une demi journée le temps de se rendre jusqu'à l'étang, pouvoir profiter d'une vue splendide et de rentrer tranquillement.

  • White TripAdvisor Icon
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

Julie, Olivier et leur équipe sont joignables 

45 promenade de la côte Vermeille

66140 - Canet en Roussillon

Téléphone : +33 4.68.80.33.77